click tracking
Alu-Rex > Blogue sur les gouttières et la gestion des eaux pluviales

Avec l’hiver qui cogne à nos portes, la température extérieure diminue à vue d’œil. Il est donc essentiel de bien préparer sa maison pour cette saison qui comporte son lot d’inconvénients. Plusieurs phénomènes apparaissent avec la venue du froid, comme la condensation sur les fenêtres situées à l’intérieur de la maison. Cette manifestation est due au taux d’humidité ambiant. Plusieurs se demandent comment s’y attaquer. Découvrez nos trucs préventifs.

Comment expliquer la condensation

L’isolation de la maison ne constitue pas le problème dans ce cas-ci, il faut plutôt se préoccuper du pourcentage d’humidité à l’intérieur. Au contact d’une surface plus froide, l’humidité dans l’air se transforme en gouttelettes d’eau. L’air passe alors de l’état gazeux à l’état liquide. Plus il y a d’humidité, plus ce phénomène est fréquent.

Un taux d’humidité élevé peut engendrer de graves problèmes dans une résidence. Il attire les champignons, les virus et les acariens. Il peut aussi camoufler des troubles de tuyauterie ou encore des dégâts d’eau dans les murs et même dans la toiture. Il peut entrainer des maladies respiratoires chez les résidents.

La complication majeure, pour ce qui est des fenêtres, se résume par le fait qu’elles ne remplissent plus leurs fonctions de bases : permettre de voir à l’extérieur et laisser place au soleil ainsi qu’à la chaleur. De plus, sans surveillance, la saturation des fenêtres peut causer des dégâts d’eau, si l’écoulement de l’eau est très important au rebord de la vitre.

Prévenir le phénomène de la condensation

Il existe plusieurs avenues pour contrer ce phénomène qui cache des côtés néfastes autant pour la maison que pour la santé de ses résidents. On peut augmenter le chauffage près des surfaces froides. Ainsi, le changement de température sera moindre au contact avec l’air humide. Il faut aussi opter pour des fenêtres de haute qualité qui isoleront davantage la maison du froid et garderont les surfaces vitrées intérieures plus chaudes.

Pour ce qui est des petits trucs au quotidien, la liste est longue, mais simple, il s’agit d’être assidu.

  • Tout d’abord, il faut garder les rideaux ou les stores ouverts lorsqu’il fait froid. Les surfaces auront une plus grande chance de se réchauffer.
  • S’occuper d’une plus petite quantité de plantes l’hiver, car elles contribuent à un taux d’humidité élevé dans la maison.
  • Retirer les moustiquaires à la fin de l’automne. Sans eux, l’air voyage plus facilement.
  • Écourter les douches et bien ventiler la salle de bain, pendant et après.
  • Entretenir une température ambiante assez chaude, autour de 20 °C.
  • S’assurer que le tuyau de la sécheuse n’est pas défectueux et que l’air sort à l’extérieur de la maison, plutôt qu’à l’intérieur.
  • Toujours utiliser la ventilation de la hotte de la cuisinière lors de la cuisson d’aliments ou lors de l’utilisation de l’eau chaude.
  • Prendre le temps de bien nettoyer les trappes d’aération pour que l’air circule efficacement.

La plupart des trucs ci-dessus peuvent vous éviter beaucoup de problèmes de condensation et ne prennent que quelques secondes à réaliser. Il s’agit d’un petit investissement de temps au quotidien qui vous permettra d’économiser temps et argent. Sans oublier que ces trucs réduisent également les effets négatifs que cela pourrait occasionner sur la santé des occupants. Mieux vaut prévenir que guérir.

Vous avez aimé cet article? Découvrez d’autres astuces et trucs d’entretien.

 

Produits en vedette

image/svg+xml
Conditions d'utilisation  |  Protection de la vie privée
© 2019 Alu-Rex inc, Tous droits réservés.

ERREUR :